Contactez-nous par téléphone au 03.85.20.75.01
2/8/2022

Inflation et nouvelle augmentation du smic au 1er août 2022

L'actualité
Par 
ABL Formation

Habituellement, le SMIC augmente uniquement tous les ans au mois de janvier. Cette année, il était à 10,57 € brut de l’heure. Il a exceptionnellement subi une deuxième hausse au 1er mai 2022 pour passer à 10,85 € et il est question de le passer à 11,07 € au 1er août.

Pourquoi le SMIC augmente-t-il autant ?

Les articles L3231-4 et 5 du Code du travail disposent que le Smic est indexé à l’inflation. Celui-ci doit augmenter dès lors que son niveau dépasse 2 %.

La hausse prend effet le premier jour du mois qui suit la publication de l’indice entraînant ce relèvement.
Ce qui sera le cas une nouvelle fois au 1er août, attendu que l’indice des prix des ménages a augmenté de 2,0115 % entre mars et juin. Sous réserve de l’arrêté qui devrait être publié prochainement, le SMIC passera à 11,07 €.

Le SMIC brut d’un salarié mensualisé soumis à 35 h hebdomadaires devrait être, au 1er août 2022, de 1 678,95 € soit une hausse de 33,37 € bruts.

En 7 mois, le SMIC aura augmenté d’environ 60 euros nets.

L'employeur a-t-il des obligations ?

Si l’employeur est obligé d’augmenter tous ses salariés au SMIC (sous peine d’une amende de 1 500 € par salarié concerné), il en va différemment pour tous ceux qui perçoivent un salaire supérieur, même de quelques centimes. Il lui est toutefois possible d’appliquer la hausse aussi au reste de sa masse salariale, dans un souci de paix sociale.

En effet, depuis presque un an que le SMIC augmente, les salariés se situant à un niveau légèrement supérieur du fait de leur expérience ou qualification, se retrouvent au niveau du SMIC. Cela suscite, à juste titre, des incompréhensions et des mécontentements, et peut générer des conflits dans l’entreprise. L’augmentation concerne évidemment tous les salaires basés sur le SMIC : les apprentis, contrats de professionnalisation et les salariés mineurs.

En 2021, suite à la crise Covid, le SMIC avait connu exceptionnellement une revalorisation de 2,2 % pour compenser la hausse des prix entre novembre 2020 et août 2021. C'était la première fois depuis 2011 qu'une augmentation automatique intervenait hors 1er janvier.

Depuis le 1er janvier 2022, nous en sommes à la troisième augmentation et l’année n’est pas terminée !

Les pauses de l'actualité Paie et Social
Les pauses de l'actualité Paie et Social

En cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.